5 raisons pour lesquelles le ménage est bon pour vous

Qui aurait cru que repasser ou aspirer avaient des bienfaits ?

Mis à jour

pieds féminins sur le tapis à motifs

Vous avez l’impression de perdre du temps en faisant le ménage ? Oui, car les petites tâches de tous les jours sont omniprésentes, les grandes tâches nous accaparent le dimanche matin et, au final, ça recommence la semaine suivante. La team Cleanipedia a pensé à vous avec ces 5 manières d’optimiser votre session ménage, ou comment la tourner à votre avantage.

Le ménage peut aussi être une excuse pour avoir un moment à soi et méditer quand on a des enfants. Dites leur de jouer dans leur chambre pendant que papa ou maman passe la serpillère (c’est dangereux de sortir, ça glisse !).

1. Faire son sport hebdomadaire

Déjà, le ménage, c’est un peu du sport, non ? Du moins, c’est ce qu’on dit souvent à ses amis (ou à soi-même) pour se déculpabiliser de ne pas être allé à la salle de gym. Pour soulager sa conscience, on peut faire quelques exercices pendant le ménage (pour de vrai) :

  • Travailler les fessiers et repasser une chemise en même temps (cette corvée en deviendra bien plus utile)
  • Faire des squats en lavant les vitres
  • Faire des fentes en passant l’aspirateur

Et pour en savoir plus sur ces exercices, jetez un oeil à notre article explicatif ici.

2. Évacuer son stress

On ne va pas se mentir, parfois, on revient du travail un peu énervé ou on se lève du mauvais pied. Plutôt que de ruminer dans votre coin, passez à l’action pour vous défouler de manière utile.

Pour ceux qui n’ont pas de punching ball à disposition à la maison, direction la salle de bains :

  • Nettoyez les joints de carrelage noircis ou du sol carrelé. Hop, on en profite pour donner la recette miracle : une brosse à dents et son dentifrice, ou un vaporisateur vinaigre blanc et citron. De l’huile de coude.
  • Enlevez le calcaire des vitres de la douche. Allez, on s’y met avec hargne avec son produit préféré.

Et voilà, on se sent un peu plus léger (le coin toilette aussi).

3. Écouter son podcast préféré ou réviser

Impossible d’échapper au ménage (même si on aimerait bien) ! Alors, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups ? Vous pouvez être créatif et ne pas perdre de temps : écouter un podcast, réviser votre anglais ou espagnol (si si ! yes !), réciter un poème ou une leçon pour faire travailler sa mémoire, ou même chanter à tue-tête.

Pour cela, on oublie l’aspirateur (surtout si vous avez la version bruyante des années 80), et on se concentre sur :

  • Passer la serpillère sur le carrelage (avec un peu de savon noir mélangé à de l’eau)
  • Nettoyer la plaque vitrocéramique et les plans de travail de la cuisine (avec un spray eau-vinaigre)
  • Enlever la poussière avec un chiffon microfibre sur tous les objets et le haut des placards.

Alors, qu’avez-vous appris ?

4. Faire une pause d’un travail prenant

Si vous étudiez ou travaillez de chez vous, la chose que vous détestez le plus (le ménage) devient tout d’un coup bien plus attrayante. On aurait presque envie d’aller récurer les toilettes pour lever un peu le nez de l’ordinateur (enfin, n’exagérons rien).

Pour faire une pause courte :

  • Mettez une machine en marche ou allez étendre le linge (5 minutes)
  • Videz le lave-vaisselle (5 minutes)
  • Rafraîchissez la salle de bains (5 minutes avec ces astuces)

L’inspiration, ça va mieux maintenant ?

5. Ranger, pour y voir plus clair

Le ménage permet aussi de se sentir mieux chez soi (une fois que tout est fini, pas quand on est encore tout transpirant). Pour mettre un peu d’ordre dans votre vie et votre tête, parfois, il suffit de :

  • Faire un grand ménage de printemps (ou automne)
  • Réorganiser son frigo pour se promettre de manger plus sainement ou d’utiliser moins de plastique (ou toute sa cuisine)
  • Ranger sa chambre de fond en comble et faire du tri (on donne, on recycle ou on vend !)

Voilà, on se sent plus léger quand tout est rangé et organisé, non ? Pour finir, changez les draps du lit, donnez un petit coup de peps à votre canapé et ses coussins, achetez quelques plantes dépolluantes, et le tour est joué.

Publié à l'origine