Aérer sa maison en hiver : oui ou non ?

Des astuces pour réduire l'humidité et garder une maison saine.

Mis à jour

fenêtre en verre trempé de pluie avec tasse en porcelaine sur le rebord

Malgré le fait qu’on a tous des idées reçues et que l’on croit qu’il ne faut pas laisser entrer l’air froid chez soi pendant l’hiver, c’est faux ! Dans cet article, la team Cleanipedia vous explique pourquoi il est important de bien aérer sa maison en hiver. Même si les températures baissent à l'extérieur, n’oublions donc pas d’ouvrir les fenêtres de temps en temps pour renouveler l’air intérieur et prévenir l’apparition de l’humidité.

Si vous n'êtes toujours pas convaincu des attraits multiples de l'aération en hiver, un système de ventilation peut vous aider. Avec un tel système, il est possible de renouveler l’air en évacuant l’air humide de la maison et en faisant entrer l'air frais et sain.

Comment aérer sa maison en hiver

Il est conseillé d'aérer sa maison en hiver régulièrement pour éviter que la moisissure et les spores de champignons ne se propagent. Ceci pourrait avoir des effets néfastes sur la santé, en particulier des enfants et des personnes âgées.

En suivant ces conseils, on s’assurera de garder notre maison saine et avec un taux d’humidité de sa maison en hiver à un niveau modéré.

  • Aérez les chambres et la cuisine, tous les jours.
  • Si on aère en coup de vent (avant de partir au travail par exemple), il est alors conseillé de le faire deux fois par jour, entre 5 et 10 minutes.
  • Créer un courant d’air est davantage efficace car cela permet une ventilation plus rapide (pendant ce temps-là, on se cache ou on met sa doudoune !).
  • Aérer le matin et le soir permet de réduire l’effet de la pollution extérieure sur notre intérieur, surtout en ville où les taux de pollution sont au plus haut entre 14h et 18h.

Cette technique pour aérer une maison en hiver permet de renouveler l’air sans pour autant causer une perte de chaleur significative de la maison.

Réduire le taux d'humidité à la maison

Afin d’assurer la santé et le confort des occupants, le taux d’humidité dans une maison doit être en dessous de 30%. Bien ventiler (et régulièrement) toutes les pièces comme nous avons vu est donc recommandé, tout comme ne pas surchauffer la maison.

Notre astuce : placez de la gomme arabique parfumée dans les pièces et les placards, surtout là où l'humidité est la plus élevée, dans la salle de bain ou la cuisine par exemple. La gomme arabique a pour effet d’absorber l’humidité et en plus, ça sent bon !

Si vous avez déjà du moisi sur vos murs, il faut agir. Pour cela, vous pouvez jeter un oeil à nos astuces radicales ou plus naturelles dans cette vidéo.

La pollution domestique à prendre en compte

Il faut savoir que toutes les activités domestiques produisent de la vapeur d’eau dans nos maisons, notamment le lave-vaisselle et autres appareils de la cuisine, la douche, etc. Cette vapeur réduit l’efficacité du chauffage à l’intérieur. Saviez-vous qu’il est plus facile de chauffer l’air sec que l’air humide dans une maison ? En effet, une maison ayant un taux d’humidité élevé demande plus de chaleur, donc de chauffage, et nous coûtera plus cher sur le long terme.

Bien aérer sa maison en hiver permettra donc de garder une maison plus saine, mais aussi de réduire les dépenses en chauffage et donc de garder notre portefeuille sous contrôle.

Quelle est la température idéale d’une maison en hiver ?

Pour avoir une maison saine, il est toujours bon de connaître la température idéale dans chaque pièce (car cela dépend). En général, celle-ci oscille entre 18 et 19 degrés dans le salon, 16 degrés dans la chambre à coucher d’un adulte, 18 degrés dans celle d’un enfant ou d’un bébé. 16 degrés dans la salle de bain, c’est suffisant, sauf quand on prend une douche et qu’il faut vite attraper son peignoir douillet et sauter dans ses chaussons. Dans ce cas-là, on augmente momentanément.

Bon à savoir : une baisse de la température du chauffage de 1°C seulement réduit la consommation d’énergie de 7%. Vous trouverez aussi dans un autre article des astuces pour être bien au chaud chez soi tout en réduisant sa facture d’électricité.

Préparer sa maison pour l’hiver

Il est plus facile de préparer sa maison pour l’hiver pendant les mois encore cléments de l'automne, avant que les températures basses ne s’installent pour de bon. Pour cela, vous pouvez vous concentrer sur quelques priorités : toiture, isolation thermique de votre logement, entretien du chauffage, et entretien du jardin pour laisser entrer la lumière naturelle dans votre maison. On le sait tous, il vaut mieux prévenir que guérir !

Publié à l'origine