Comment faire fuir les araignées dans la maison ?

Des astuces naturelles pour empêcher les araignées de rentrer.

Mis à jour

enfant dessin toile d'araignée et araignées

Il y a bien cet ami qui vous dit que ces insectes de maison ne sont pas dangereux, cet autre que araignée et maison saine vont de pair. Mais de votre côté, peu importe votre amour pour la nature, vous en avez la phobie, des araignées de maison. Ces huit pattes qui frôlent votre parquet quand vous avez le dos tourné, ou qui tissent leur toile au-dessus de votre tête, sans un bruit. Hors de question de l’écraser - vous n’avez tout simplement pas envie qu’elle rentre. Qu’est-ce qui attire les araignées dans une maison ? Et comment les en empêcher ? Voici le plan d’attaque de l’équipe Cleanipedia.

 Pour déplacer une araignée sans lui faire de mal : recouvrez-la d’un verre et glissez un papier pas trop souple, comme un carton fin, pour l’y enfermer. Transférez-la au grenier ou à la cave, soit une pièce où vous n’allez pas trop.

Qu’est-ce qui attire les araignées dans une maison ?

Première mauvaise nouvelle : certaines araignées sont dans votre maison toute l’année (du moins celles qui arrivent à y rentrer). Elles sortent de leur cachette à la fin de l’été et au début de l’automne quand elles sont bien dodues pour trouver l’âme soeur, puisque c’est la saison de reproduction. Avant de se remettre en hibernation (votre moment préféré).

Deuxième mauvaise nouvelle : les araignées se faufilent partout - fissures, toit, portes. Elles peuvent venir de la végétation luxuriante alentour, sont attirées par les lieux où il y a à manger - des insectes de maison - et aiment les endroits où on ne les embête pas trop.

Verdict ? Pour limiter la prolifération de vos pires ennemies, vous pouvez :

  1. Bien entretenir votre jardin avec un nettoyage d’automne. Passez la tondeuse, enlevez le tapis de feuilles mortes (tant pis pour les photos Instagram “été indien”) et plantez stratégiquement tout ce que les araignées détestent (menthe, lavande et agrumes).
  2. Bien ranger la maison, faire la poussière régulièrement et aspirer dans les recoins sombres.
  3. Faire une inspection minutieuse des murs extérieurs pour reboucher fissures et petits trous.
  4. Installer des moustiquaires (ou est-ce aller trop loin ?)

Passons ensuite à la deuxième phase du plan pour faire fuir les araignées.

Les produits naturels qui font fuir les araignées de maison

En prévention - car vous préférez que vos colocataires à huit pattes déménagent chez le voisin d’en face - préparez ces quelques recettes :

  • Dès septembre, récoltez les marrons et coupez-les en deux. Placez-les à des endroits stratégiques.
  • Arrachez des feuilles de tomates ou de châtaigniers et éparpillez-en sur les rebords de fenêtres ou de portes.
  • Préparez un spray eau-vinaigre-zestes d’agrumes et aspergez (ça permettra aussi de désodoriser et de nettoyer).

Certaines huiles essentielles comme la menthe poivrée, le citron et la cannelle (entre autres) sont aussi efficaces contre les araignées de maison. On peut en ajouter quelques gouttes à du vinaigre et de l’eau pour un anti-répulsif, ou en asperger sur des tissus. À la fin de l’été, pensez aussi à récolter de la lavande, à en faire des bouquets et des sachets, et à les semer partout dans la maison. C’est utile pour faire fuir les araignées, mais aussi pour éloigner les mites et autres bébêtes.

Une araignée dans une maison, est-ce vraiment si terrible ?

Et si on surmontait notre peur pour accepter ces colocataires minuscules et peu gênants qui se régalent des moustiques, mouches et même des punaises de lit (peut-être pas assez pour éradiquer une invasion) ? Ce ne serait pas dans notre intérêt de tuer une bête inoffensive qui mange les moins inoffensives dans la maison. Selon certains, les mettre dehors pourrait toutefois les condamner. L’astuce, si vous en avez le courage, est donc de la déplacer à la cave (ou le plus loin possible de votre lit) ou de faire un tour le temps qu’elle se cache (risqué ceci dit). Ou alors, on déménage car la campagne, ce n’est pas fait pour nous !

Publié à l'origine