Comment prendre soin des plantes d'intérieur en hiver

Bien les préparer aux conditions hivernales.

Mis à jour

plante en pot à l'intérieur de la maison

Ce qui est le plus dur pour nos plantes d’intérieur en hiver, c’est le manque de lumière, certes, mais aussi le manque d’humidité créé par nos chauffages. Parfois, les maladies et les parasites sont aussi de la partie. L’hiver va donc modifier notre façon de prendre soin d’une plante.

Alors voici quelques petits conseils pour comprendre comment prendre soin des plantes d’intérieur quand les jours rétrécissent et les températures baissent. Nous allons voir quels soins sont nécessaires pour permettre à nos plantes de passer un bon hiver et également passer en revue les variétés qui font une bonne plante d’hiver.

L’arrosage est sans doute le soin le plus difficile à calibrer en hiver. On va plutôt arroser le matin et ajouter des billes d’argile ou du gravier dans les coupelles sous nos pots.

Exposition

Il va peut-être être nécessaire de déplacer nos plantes pour leur trouver un emplacement plus éclairé. Plus près d’une fenêtre ou proche d’un mur blanc pour bénéficier de la réflexion de la lumière. Attention. Ne pas déplacer une plante à fleurs si elle est en boutons.

Arrosage

Pendant l’hiver, les plantes ont moins besoin d’eau. Lorsqu’on arrose, on va alors s’assurer que l’eau ne stagne pas dans la coupelle. On attend aussi que la motte sèche avant d’arroser de nouveau.

Des feuilles qui font grise mine et qui s’affaissent sont souvent le signe d’une plante trop arrosée. En cas de noyade : sortir la plante de son pot, essorer la motte avec un chiffon et remplacer une partie du terreau détrempé par du terreau sec.

Température

La température idéale pour prendre soin d’une plante en hiver : 18°C. On peut enfiler un pull en laine ou bien tout simplement éloigner nos plantes des sources de chaleur comme les radiateurs ou encore les grandes baies vitrées frappées par le soleil direct.

On évite aussi les endroits propices aux courants d’air comme un entre-deux portes ou un rebord de fenêtre mal isolée.

Maladies

La cause des maladies des plantes en hiver ? L’air un peu plus confiné de nos maisons et appartements. Le remède ? Observer plus régulièrement l’aspect des feuilles de nos plantes afin de pouvoir stopper au plus vite la progression d’une maladie.

Le premier geste consiste à éliminer les feuilles atteintes puis à appliquer un fongicide par pulvérisation. On pense aussi à aérer la pièce plus souvent, sans mettre la plante dans un courant d’air.

Parasites

Les deux principaux parasites sont les araignées rouges et les cochenilles.

Les araignées rouges aiment l’air chaud et seront identifiables par les toiles qu’elles auront tissées sur la plante. En début d’infestation, on va placer la plante sur un lit humide de billes d’argile, aérer la plante et humidifier ses feuilles (vaporisateur ou douche). Si l’attaque est trop sévère, il faudra traiter avec un acaricide. Les cochenilles se repèrent par un amas blanc et d’aspect cotonneux sur les feuilles. On en vient à bout en passant un coton imbibé d’un mélange d’alcool à 70° et d’eau savonneuse. On renouvelle le traitement plusieurs fois en l’espaçant de quelques jours.

Le best of des plantes d’hiver

Chaque plante a un bénéfice. Qu’il soit ornemental, dépolluant (comme nous l’évoquions dans cet article ou encore déstressant (c’est ici). Et certaines sont mieux équipées pour passer l’hiver dans nos intérieurs.

Pas de surprise dans notre best of avec le poinsettia (l’étoile de Noël), c’est THE plante d’hiver. On y trouve aussi les cactus, notamment le cactus de Noël. Et l’indémodable cyclamen. Et pour ses fleurs magnifiques, on a aussi mis l’amaryllis sur notre liste.

Publié à l'origine