Comme beaucoup d’autres de mes concitoyens, j’essaye (enfin !) d’adopter un mode de vie plus écologique et de faire attention à ma gestion des déchets. La route est longue, mais je suis fière de mes petits efforts quotidiens. Mais voilà, pour que cela soit constructif, il me fallait éduquer mon ami et mes enfants pour qui, disons-le clairement, le recyclage n’était pas une priorité. Voici comment j’ai réussi peu à peu à les convertir.

1. De nouveaux jouets comme s’il en pleuvait

Dans la quête d’une vie écologiquement plus responsable, laissez-moi vous dire que Pinterest va devenir votre meilleur ami. Pourquoi ? Parce que vous y trouverez des centaines d’idées pour faire des jouets à partir de déchets. Rouleaux d’essuie-tout, boîtes en carton, pots de yaourt, pots en verre et bouts de ficelle… moi qui n’ai pas trop d’imagination, je suis tellement reconnaissante de celle des autres. Créer de nouveaux jouets et jeux avec des déchets s’avère être une opération gagnante sur toute la ligne : vos enfants sont ravis de faire des travaux manuels avec vous, vous recyclez et ils profitent de nouveaux jouets. Astuce rangement : vous pourrez ranger ces jouets dans des boîtes récupérées et emballées dans un papier décoratif.

2. Découvrir les mystères de la vie

Avec le recyclage en famille ? Mais parfaitement ! On commence par le compost. Au début, l’idée de ce grand récipient dans lequel s’accumulent les déchets peut rebuter les enfants. Mais attendez que cela se transforme en terre grâce aux vers. Et là, c’est l’aventure de la vie ! Si une once de dégoût reste en surface, débarrassez-vous en en plantant des graines avec ce compost. Les enfants adorent jardiner c’est bien connu. Même un rebord de fenêtre fera l’affaire. Lorsque vos premiers fruits et légumes auront poussé, vous serez vraiment en mesure de les convaincre de l’intérêt du compost.

3. Les chefs du tri

Les enfants aiment qu’on leur donne des responsabilités. Alors pourquoi pas celle du tri des déchets ? Installez des conteneurs dans la cuisine dont les couleurs correspondent aux bennes de collecte. Le bleu pour le papier, le jaune pour le plastique, le vert pour le verre et le noir pour les déchets organiques. Expliquez-leur la signification des logos de recyclage : le logo papier recyclé ou le logo du plastique recyclable. Donnez-leur pour mission de trier les déchets au moment de les jeter, mais aussi de descendre les poubelles pleines. Ils auront ainsi une idée du volume de déchets que l’on produit.

4. Se sentir fier et solidaire

On ne va pas se mentir : faire une bonne action produit un sentiment bien agréable. Pourquoi s’en priver si en plus cela rend service à d’autres ? Lancez un grand ménage de printemps et demandez à vos enfants ou à votre entourage de faire un tri dans leurs vêtements, leurs jouets et leurs livres et donnez tout. Profitez-en pour vivre ce moment de solidarité en famille et choisissez ensemble les associations à qui vous aimeriez venir en aide.

5. Se faire plaisir

Vous êtes au courant ? La consigne des bouteilles en verre et en plastique est de retour. Et savez-vous que certains emballages représentent une grosse part du prix de la boisson ? Au lieu de racheter directement de nouvelles boissons, mettez la somme récupérée de côté. Ce n’est pas grand-chose mais d’ici quelques mois, vous aurez de quoi vous offrir un petit restaurant. Pour les enfants, transformez les gains en argent de poche. À ce rythme, le recyclage en famille va devenir un vrai plaisir.