Tout savoir sur le savon de Marseille

Le produit naturel indispensable dans la maison.

Mis à jour

savon naturel sur le lavabo

Ah le savon de Marseille ! À son évocation, on entend les cigales chanter, on sent la douce brise d’été rentrer par la fenêtre ouverte et le doux parfum de l’huile d’olive nous envoûter… Mais plus qu’un simple savon, il nous ramène à un temps où nous avions besoin de peu, et c’est exactement ce qu’on peut recréer aujourd’hui avec un unique produit. Faire sa lessive maison avec du savon de Marseille ou l’utiliser comme un nettoyant pour le sol et autres surfaces, voici les explications de la team Cleanipedia.

Le savon de Marseille repousse les bébêtes et est même un excellent anti-mites ! On le glisse donc dans les placards aux côtés de bouquets de lavande pour donner un léger parfum de Provence au linge.

Comment reconnaître le véritable savon de Marseille ?

Vous aussi, vous êtes peut-être déjà rentré dans une boutique de savons, incapable de discerner le véritable savon de Marseille ?

Le “vrai” savon de Marseille est vert foncé, composé de 72% d’huile d’olive, ainsi que de soude (pour la saponification à chaud), de sel et d’eau. On y trouve aussi parfois de l’huile de coco pour l’effet moussant. Le savon couleur blanc/beige, quant à lui, est un mélange d’huiles végétales. Quoi qu’il en soit, avant l’achat, vérifiez toujours la composition. Il ne doit avoir ni parfum, ni conservateur, ni colorant ou graisse animale. À notre plus grand regret, il faut donc oublier les teintes multicolores et les parfums en tous genres, car un puriste vous dira qu’il ne s’agit pas du véritable savon de Marseille (et il a raison).

Pour le corps, on préfère donc le vert, recommandé par les dermatologues. Pour le ménage, on peut très bien opter pour le vert ou le blanc, même si le blanc est conseillé pour le linge. À noter qu'il existe aussi des savons détachants spécifiques. Si le savon de Marseille est parfois protégé par un film plastique, on peut aussi le trouver dans un emballage papier ou à la coupe (mieux pour notre objectif zéro-déchet), liquide ou en copeaux.

Faire sa lessive maison avec du savon de Marseille

Pour un retour aux sources et pour utiliser moins de plastique, la première chose à avoir, c’est une recette de lessive au savon de Marseille. Les ingrédients sont :

  • 20 g de copeaux de savon de Marseille (on peut le râper soi-même)
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • Quelques gouttes de l’huile essentielle de votre choix (facultatif)
  • Des cristaux de soude pour un lavage plus intense

Et pour la recette entière, c’est par ici. Alternativement, on peut remplacer le bicarbonate de soude par du vinaigre blanc, ou alors l’utiliser en plus comme adoucissant maison.

Aux côtés de la lessive maison au savon de Marseille, on trouve le liquide vaisselle. Pour l’utiliser :

  • Fabriquez votre produit en testant des mélanges (un vrai atelier de chimiste) avec les produits suivants - savon de Marseille, savon noir, cristaux de soude, bicarbonate de soude, vinaigre, huiles essentielles. Voyez ce qui est le plus efficace pour des plats brillants !
  • Frottez votre éponge au cube de savon de Marseille (pour les puristes, ça suffit amplement).

Le savon de Marseille, un bon détachant

Le savon de Marseille est un excellent détachant pour le sang, le chocolat, le café, les fruits et autres taches sur les vêtements.

  • Frottez la tache avec le savon de Marseille (délicatement toutefois pour ne pas abîmer le tissu)
  • Laissez agir
  • Trempez ou rincez à l’eau froide
  • Mettez en machine avec le programme habituel

On peut aussi l’utiliser pour blanchir ses vêtements et enlever des traces de boue après une longue balade en forêt.

Le savon de Marseille pour le ménage

Avec un savon de Marseille dans le placard, vous pouvez aussi :

  • Faire un nettoyant sol avec du savon de Marseille
  • Laver la baignoire
  • Nettoyer les meubles de jardin
  • Donner du peps à vos bijoux
  • Nettoyer vos chaussures en cuir blanches (ainsi que les lacets qu’on frotte avant de mettre en machine)

Entre autres… Autant de possibilités réunies dans ce cube minimaliste, que l’on conserve dans son placard aux côtés du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude (les indispensables produits naturels). Pour la touche finale, on le dépose sur le lavabo, dans la douche, et même dans le lit - eh oui, il aurait la faculté magique de faire disparaître vos crampes dans la nuit. À tester.

Publié à l'origine