Skip to content
oreillers sur le lit
Entretien du linge

Comment laver vos oreillers et vos taies d’oreillers pour qu’ils durent plus longtemps

Gaby Marant vous ouvre la porte du royaume des rêves

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais mes pauvres oreillers ont la vie dure. Non seulement ils se retrouvent souvent triturés ou pliés en deux, mais en plus ils sont parfois tachés avec le temps. Pour pouvoir continuer à bien dormir, je change bien sûr mes taies d’oreillers toutes les semaines, mais je lave aussi souvent mes oreillers. Voici quelques conseils pour avoir des oreillers moelleux qui durent plus longtemps.

1. Détacher ses oreillers

Vous savez comment c’est... Vous êtes en train de changer les draps, vous enlevez la housse de votre oreiller, et vous remarquez des taches un peu jaunes dues à la perspiration (beurk), ou d’autres auréoles douteuses genre salive (re-beurk). Vous vous dites qu’il faudrait faire quelque chose… mais, avec une petite moue, vous remettez juste une taie propre, et vous oubliez jusqu'à la prochaine fois. Je dis halte ! Il est temps de prendre le problème à bras le corps.

Même si vos oreillers ne sont pas lavables à la machine, vous pouvez les détacher vous-même. Pour ça, j’utilise de l’eau oxygénée. S’il y a des petites taches, je tamponne de l’eau oxygénée. Si les taches sont vraiment larges, je fais un mélange avec une part de liquide vaisselle et deux parts d’eau oxygénée. Je tamponne sur le tissu, je laisse une heure et ensuite je tamponne à l’eau froide. Si l’oreiller est en duvet, allez-y doucement pour ne pas mouiller les plumes.

Même si l’oreiller va passer à la machine plus tard, c’est toujours mieux de détacher avant.

2. Laver les oreillers à la machine

Je sais, je sais, ça fait un peu peur - on pense que ça va abimer l’oreiller, ou que c’est trop difficile. Mais non ! Si vous avez vérifié sur l’étiquette que l’oreiller passe bien à la machine, alors, allez-y.

La première astuce est de laver deux oreillers à la fois, pour bien équilibrer la machine - un de chaque côté du tambour. La deuxième astuce, c’est s’il reste des taches jaunes: ajoutez de la poudre détachante dans le bac.

Ensuite, suivez bien les instructions de l'étiquette de votre oreiller - surtout, pas plus chaud !

3. Comment sécher ses oreillers

C’est l’étape la plus importante ! Il y a deux problèmes possibles : que la garniture de votre oreiller se retrouve toute en boule d’un côté, ou que l’oreiller ne soit pas assez sec et donc développe une odeur de moisi.

Si votre machine sèche aussi le linge, sortez les oreillers de la machine, et remettez-les bien en forme avant de les replacer de chaque côté du tambour. Ensuite lancez un séchage doux ou mode "plein air".

Pour être sûre que le garnissage soit bien réparti, je sors les oreillers de la machine toutes les vingt minutes pour les remettre en forme, et pour vérifier qu’ils soient bien secs.
Si vous séchez l’air libre, attention, prenez votre temps! Ne remettez jamais un oreiller ne serait-ce qu’un peu humide dans une housse, sinon bonjour l’odeur de moisissure… Choisissez un jour de soleil pour laver vos oreillers, et n’hésitez pas à sécher un deuxième jour si nécessaire.

4. Nettoyer les taies d’oreiller

Vous avez maintenant un bon oreiller bien propre et bien sec. Ce serait triste de le remettre dans une housse d’oreiller qui n’est pas également impeccable ! Vos housses ou taies vont avoir les mêmes taches que vos oreillers, donc utilisez les mêmes astuces pour les détacher. Vous pouvez laisser tremper les taies pendant la nuit dans un mélange de cristaux de soude et d’eau, mais attention - uniquement si elles ne sont pas trop fragiles.

Et voilà ! Vos oreillers douillets sont parés pour vous donner encore plus de beaux rêves.

Top Conseil


Si vous avez des balles de tennis, placez chaque balle dans une chaussette de sport blanche et mettez-les dans la machine avant le séchage : ça va faire un petit massage aux oreillers, et garder leur garniture bien répartie.