Petit guide pratique pour laver un pull en laine

Comment laver et prendre soin d’un pull en laine.

Mis à jour

blouses de laine de différentes couleurs

Les jours raccourcissent et il commence à faire froid, c’est le moment de ressortir les pulls en laine de notre placard. Rien de tel que la chaleur d’un gros pull en laine pour passer un bon hiver.

Pourtant nombreux sont celles et ceux qui rechignent à en acheter car ils craignent de ne pas savoir comment laver un pull en laine. Est-ce qu’on peut uniquement les laver à la main ? Est-ce que l’on peut laver un pull en laine en machine ?

La team Cleanipedia nous dit tout pour maîtriser le lavage et l’entretien de nos pulls en laine.

Quand notre pull en laine a besoin d’un petit coup de fer à repasser, on le repasse sur l’envers, à basse température et en protégeant les fibres avec un textile en coton propre dessus.

Comment laver un pull en laine

Qui n’a jamais récupéré un pull en laine rétréci en fin de cycle de lavage ? Qui n’a jamais redouté que la laine feutre ? Sans doute pas beaucoup de mains levées. En suivant les quelques conseils suivants, bye bye les prises de tête et hello le confort de la laine.

  • Pas besoin de laver un pull en laine à la main, la grande majorité des machines à laver ont un programme spécial laine qui lave à froid et qui travaillera mieux que nous.
  • On peut essorer un pull en laine en machine (jusqu’à 800 tours/minute), c’est même beaucoup mieux que de ressortir un pull tout trempé qui va mettre trop longtemps à sécher et donc qui risque de sentir ou de se déformer.
  • Le truc indispensable. Bien choisir notre lessive. Les lessives ordinaires sont spécialement formulées pour s’attaquer aux taches à base de protéines comme les taches alimentaires et les taches de sang. Elles s’attaqueraient donc aussi aux protéines de la laine, et c’est là que ça feutre. On choisit donc une lessive spéciale laine comme Persil Lessive Soin Laine & Soie.

Petites astuces pour protéger un pull en laine

  • Mettre le pull en machine sur l’envers et le glisser dans un sac à linge. Pas de sac à linge chez nous ? Pas de problème, on le glisse dans une taie d’oreiller. On le protège ainsi des frictions avec les autres vêtements et on évite l’apparition de bouloches.
  • Pour faire sécher un pull en laine, pas de cintres, pas de pince à linge, car le poids de l’eau présente dans les fibres déformerait notre pull. On le pose à plat sur l’étendoir et on peut aussi ajouter une serviette en coton en dessous pour accélérer le séchage. Pas de soleil direct, pas de chauffage trop proche.
  • Et enfin, on fait tout pour empêcher d’avoir des mites. En prévention, quelques sachets de lavande dans nos placards et si les mites sont déjà là, voici un article complet pour savoir comment s’en débarrasser.

Notre pull en laine au quotidien

Afin de ne pas avoir à laver notre pull en laine trop souvent, on peut porter en dessous un tee-shirt ou un débardeur en coton. On pense aussi à l’aérer après l’avoir porté. Et enfin, on le range dans son armoire sur un cintre, pour éviter les plis.

On va en prendre soin de la même façon quand vient le temps de le mettre au panier à linge sale. Donc pas en boule au fond du panier mais plutôt bien plié sur le dessus de la pile ou, si on a la place, posé à côté du panier.

Nous sommes maintenant prêtes et prêts à profiter des prochaines soldes pour se faire plaisir avec de douillets pulls en laine. Et si on craque pour du cachemire ou de l’angora, on file vers ces deux articles : comment laver un pull en angora et comment laver un pull en cachemire.

Publié à l'origine