Vous regardez votre paire de baskets blanches, plutôt grises maintenant, et vous vous demandez : ça passe en machine ou pas ? Les chaussures de running de chéri sentent un peu trop fort. Ça passe ou pas ?

On retrouve bien ses vêtements bien propres après un passage en machine alors pourquoi pas nos chaussures, certaines sont bien recouvertes de tissu. Oui mais alors le poids des chaussures dans le tambour, ça risque d’abimer ma machine…

Delphine Merlin vous aide à faire un pas en avant avec les réponses à ces questions.

1. Quelques conseils essentiels.

Tout d’abord sur la matière des chaussures à nettoyer. Certaines marques de chaussures, comme celles que j’ai achetées pour mon fils dernièrement, vous indiquent clairement qu’elles peuvent être passées en machine. Top. Mais dans la plupart des cas vous ne trouverez pas d’instructions. La règle à suivre est donc que les chaussures en toile peuvent être lavées en machine mais pas celles en cuir ou en daim. Donc n’y mettez pas votre paire de New Balance.

2. L’étape du prélavage si besoin.

Si vos baskets sont pleines de boue, procédez à un prélavage à la main pour enlever le plus gros de la saleté. Munissez-vous d’une vieille brosse à dents et d’un peu de savon de Marseille. Faites couler votre robinet doucement (eau froide ou tiède) et frottez les parties sales. Pour les crans des semelles où des petits cailloux se sont logés, utilisez un cure-dent.

Enfin, dernière étape de préparation, retirez lacets et semelles intérieures.

  • Si les lacets sont tachés. Avant de laver les chaussures en machine, deux méthodes possibles : 1. Frottez-les avec brosse à dents et savon de Marseille. 2. En cas de taches plus tenaces, laissez-les auparavant tremper 30 minutes dans un mélange d’eau tiède, de vinaigre blanc et de bicarbonate de soude (1/3 de chaque).
  • Si les semelles dégagent une odeur désagréable. Même principe que pour les lacets. Pour une odeur légère, frottez avec de l’eau savonneuse. En cas d’odeur plus forte, et alors qu’elles sont sèches, mettez-les dans un sac ou un récipient qui peut se fermer. Ajoutez 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude, refermez, secouez pour que le bicarbonate recouvre bien toute la semelle. Laissez agir toute une nuit.

3. L’étape du lavage en machine.

Afin de minimiser les chocs contre les parois du tambour de votre machine, il faut entourer les chaussures de linge épais. Soit avec une serviette dans un sac à linge, soit directement dans le tambour avec un grand drap de bain.

  • N’oubliez pas d’ajouter les lacets et les semelles qui peuvent passer en machine.
  • Utilisez une lessive liquide.
  • Faites tourner sur un cycle au maximum à 30 degrés, sinon la colle serait endommagée, et sans essorage. En sélectionnant par exemple le programme laine.

4. Pour le séchage.

Ça y est, vous avez lavé vos baskets en machine ! Ensuite, pas de sèche-linge, pas d’exposition au soleil, pas de radiateur, car toutes ces sources de chaleur risquent de déformer vos chaussures et de rendre leur toile toute rêche. Misez sur un séchage à l’air libre.

Pour accélérer le processus car vos chaussures sont sorties trempées d’un cycle sans essorage, vous pourrez absorber l’humidité avec un chiffon sec et ensuite placer du papier essuie-tout à l’intérieur des chaussures, il absorbera lui aussi une partie de l’humidité.

Maintenant, patience, il faudra plusieurs heures voire quelques jours pour qu’elles sèchent complètement.