Mon moment préféré pendant les vacances d’été : quand je m’isole pour bouquiner après manger. Sur la chilienne colorée ou le hamac ramené d’un pays lointain, rien n’est plus paisible que de se reposer à l’ombre de l’olivier. Tous ces tissus donnent aussi un peu de peps à la décoration de mon petit jardin, mais ont tendance à être tachés et à devenir pâles d’année en année. Comme les tissus de la maison, il faut en prendre soin.

Nettoyer ou redonner vie à une chilienne

Une chilienne pour chill, c’est le pied, non ? Mais comment la nettoyer ?

  • Si vous pouvez enlever la toile facilement : regardez les instructions sur l’étiquette et passez-la en machine. Privilégiez l’eau froide et un cycle court. Avant de mettre dans le tambour, détachez si besoin avec le produit adapté (terre de Sommières pour enlever une tache de graisse sur le tissu, alcool à 90 degrés pour une trace d’herbe, etc.)
  • Si la toile est bien accrochée à l’armature en bois : posez votre chilienne à plat et prenez une brosse. Nettoyez avec un mélange d’eau, de vinaigre blanc et d’un peu de lessive ou de liquide vaisselle. Rincez et laissez sécher dehors, en plein vent.
  • Si la toile ne vous inspire plus confiance (pas envie de tomber sur les fesses), mais que l’armature en bois est encore solide : vous pouvez en changer. On trouve de jolis tissus colorés dans des magasins spécialisés ou en ligne. N’oubliez pas de mesurer votre ancienne toile avant de lui dire au revoir, munissez-vous d’agrafes ou de clous de tapissier, et trouvez un bon tuto.

Pour finir, n’oubliez pas de donner un petit coup de chiffon humide sur l’armature en bois.

Prendre soin de son hamac préféré

Dans certains pays d’Asie du Sud-Est, les hamacs sont installés partout pour une sieste express. Conquise, j’en ai ramené un en tissu pour mon jardin.

Pour rafraîchir son hamac :

  • Préparez un mélange d’eau, de vinaigre blanc et de quelques gouttes de liquide vaisselle (facultatif).
  • Trempez-le ou étendez-le sur une surface propre pour le brosser.
  • Rincez à l’eau et accrochez-le pour qu’il sèche bien.

Si votre hamac fait partie d’un salon de jardin blanc, vous pouvez aussi insister sur les taches avec du savon de Marseille.

Rafraîchir son parasol

Le parasol, il nous sert bien mais on l’oublie toujours au moment du grand nettoyage de printemps. En plus de le fermer pendant les rafales de vent (pour ne pas qu’il assomme quelqu’un) et de le rentrer dans la maison régulièrement, vous pouvez aussi le nettoyer avec de l’eau et du vinaigre blanc, ou même des cristaux de soude dilués dans l’eau. Rincez toujours et laissez-le sécher.

Préserver ses tissus d’extérieur

Un tissu d’extérieur, on le dorlote tous les jours :

  • Evitez de vous allonger sur vos beaux coussins colorés après un saut dans la piscine (une douche à l’eau claire avant ou un transat spécial baignade).
  • Ne les placez pas en plein soleil à midi (même conseil pour vous…) ni sous la pluie.
  • Rentrez tout dans la maison ou dans une cabane de jardin la nuit pendant l’été, à l’abri de l’humidité.
  • Gardez vos tissus d’extérieur dans un endroit sec pendant l’hiver.
  • Renseignez-vous sur les traitements anti-moisissures pour tissu.

Dernier conseil : ne nettoyez pas votre salon de jardin composé de chiliennes et hamacs trop souvent pour ne pas abimer ou risquer l’apparition de moisissure. Une fois avant l’été et une fois après par exemple.