Le kit indispensable pour le nettoyage de vélo

Votre vélo à l’air rabougri ? Vous vous comment le rendre comme neuf ? Vous trouverez ici la liste des produits essentiels pour votre kit de nettoyage.

Mis à jour

entretien vtt

Étapes clés :

Votre kit de nettoyage devra comprendre :

  • Une bassine d’eau chaude avec une goutte de liquide vaisselle
  • Un produit dégraissant et un lubrifiant
  • Un produit nettoyant spécialement conçu pour les vélos
  • Des gants en caoutchouc
  • Un chiffon
  • Une brosse à poils durs

Vous trouverez ces produits dans les magasins spécialisés en vélos ou chez les détaillants en ligne.

Les professionnels recommandent de nettoyer votre VTT et votre chaîne après chaque utilisation. Mais soyons honnête, nous n’avons pas toujours le temps de le faire et nettoyer un VTT très sale n’est pas très motivant ! De plus, nettoyer la chaîne du vélo est sans doute la dernière chose que vous avez envie de faire après une longue balade et vous faire couler un bain chaud vous semblera certainement plus réconfortant que la perspective de vous salir davantage avec un nettoyage de VTT. Toutefois, le nettoyage d’un VTT n’est pas toujours synonyme de tâche ardue – un entretien régulier suffit à prolonger la vie de votre vélo et éviter les dégâts. Voici une liste d’essentiels pour votre kit de nettoyage et d’entretien de VTT.

Nous vous conseillons de procéder à un nettoyage de votre vélo le plus régulièrement possible : non seulement vous le garderez plus longtemps, mais cela vous permettra aussi de faire des économies et de vous éviter d’acheter un vélo neuf.

Pourquoi faut-il entretenir régulièrement son vélo ?

L’entretien et le nettoyage d’un VTT doivent se faire plus souvent que pour une voiture : en effet, les pièces d’un vélo sont bien plus fragiles car plus légères. Cela signifie qu’elles s’usent plus vite, en particulier les patins de freins ou les roulements à billes. D’autre part, certaines parties peuvent se tordre facilement, comme c’est le cas pour les rayons, les tringles de garde-boue ou même le système d’éclairage.

N’oublions pas les risques de corrosion et de rouille, causés par les intempéries et l’humidité stagnante si vous n’essuyez pas régulièrement votre vélo ou que vous le laissez dehors sans protection. Une chaîne ou un système de freinage rouillés peuvent endommager votre vélo sur le long terme et le rendre inutilisable. Enfin, pensez à resserrer les vis régulièrement : celles-ci ont tendance à se dévisser à cause des vibrations.

Pour le cadre du vélo

Lors de l’entretien d’un vélo, nettoyer le cadre peut être rapide et facile et ne demande pas nécessairement l’aide d’un nettoyant spécifique. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une bassine d’eau chaude et d’un peu de liquide vaisselle. Faites en sorte que l’eau soit la plus chaude possible, et faites mousser le liquide vaisselle au maximum. N’oubliez pas de porter des gants de caoutchouc afin de protéger vos mains. Une fois l’eau mousseuse prête, armez-vous d’un chiffon et nettoyez vigoureusement l’intégralité du cadre. L’eau chaude vous débarrassera de la graisse, tandis que le savon décrottera la saleté. Il ne vous restera plus qu’à le lustrer.

Nettoyage de chaîne de vélo

Les chaînes de vélos, quant à elles, peuvent s’avérer un peu plus difficile à entretenir car elles requièrent un dégraissant et un lubrifiant. Ils sont essentiels au nettoyage de la chaîne d’un VTT et lui permettront de tourner sans encombre et de ne pas dérailler. Voici nos astuces pour bien entretenir et nettoyer une chaîne de vélo :

  • Arrosez la chaîne avec un tuyau d’arrosage afin d’enlever en douceur toutes les saletés. Utilisez un jet plutôt doux pour ne pas risquer de disloquer le mécanisme.
  • Changez de vitesse et faites en sorte que la chaîne soit sur le plus grand disque à l’avant et le plus petit disque à l’arrière, pour un meilleur accès.
  • Frottez la chaîne avec de l’eau savonneuse et d’une brosse à poils durs (une brosse à dents convient tout aussi bien) et passez minutieusement entre les mailles.
  • Appliquez le produit dégraissant sur toutes les mailles de la chaîne. Le dégraissant vous débarrassera de tout résidu de graisse restant.
  • Enfin, passez un dernier coup de chiffon pour enlever les dernières traces de dégraissant, et ajoutez une petite dose de lubrifiant. Mais attention à la quantité : pas assez de lubrifiant, et la chaîne risque de rouiller ; trop de lubrifiant, et l’excès d’huile vous salira lors de vos prochaines balades - veillez à lire attentivement les recommandations du produit en question.

L’entretien d’un VTT passe aussi par les câbles

Le nettoyage de votre vélo ne s’arrête pas uniquement au cadre et à la chaîne. En effet, les câbles sont des éléments tout aussi importants qu’il est nécessaire d’entretenir. N’attendez surtout pas que votre vélo commence à mal freiner, cela peut être dangereux ! Ici aussi, un bon dégraissant et un chiffon suffiront à les nettoyer. Ajoutez ensuite une couche épaisse de lubrifiant : la meilleure façon de l’appliquer est de masser les câbles de lubrifiant et de laisser ce dernier pénétrer dans chaque fibre. N’oubliez pas non plus de vérifier, voire de changer les gaines de frein pour plus de sûreté.

Le cirage, est-ce nécessaire ?

Beaucoup de cyclistes aiment cirer leur vélo : cela le rend brillant et étincelant comme un sou neuf. Mais est-il vraiment essentiel de cirer son vélo ? Les deux parties le plus souvent cirées sont la selle et les roues, mais dans les deux cas, cela est fortement déconseillé. Cirer la selle rend peut-être votre vélo étincelant, mais cela peut aussi vous faire glisser. De même, le cirage des roues peut rendre vos freins presque inefficaces car ils se mettront à patiner. Pour votre sécurité, tenez-vous-en à nos conseils de nettoyage, et oubliez le cirage.

Grâce à nos astuces et conseils de nettoyage de VTT, vous pourrez garder le vôtre encore plus longtemps, voire le passer aux générations suivantes ! Notez également que vous pouvez tout à fait investir dans des pièces de rechange si, malgré vos efforts, les parties de vélo s’usent (c’est tout à fait normal si vous l’utilisez manière régulière) : cela vous coûtera toujours moins cher que d’acheter un vélo neuf !

Publié à l'origine