Faire la vaisselle peut devenir un véritable cauchemar (déjà que ce n’est pas une partie de plaisir tous les jours) quand l’eau monte dangereusement dans l’évier et que le compte à rebours est déclenché. Même avec mon liquide vaisselle parfum framboise (choisi exprès), des effluves désagréables me montent toujours au nez. Pour éviter de râler après chaque repas, d’organiser un plan d’attaque ventouse à la main ou de se mordre les doigts devant le numéro du plombier, établissez plutôt une to-do list de prévention au quotidien.

Dans la cuisine

C’est sujet de dispute dans tous les foyers : il y en a toujours un (moi la première) qui ne fait pas attention et laisse des micro-aliments dans le fond de l’évier. Du riz qui s’échappe de la passoire, des pâtes perdues, des épluchures de légumes ou autres déchets minuscules qui pourraient bien transformer un dimanche canapé en atelier plomberie.

À faire après tous les repas :

  • Bien vider les assiettes dans la poubelle avant de faire la vaisselle. L’astuce pour les amoureux d’agrumes : passez un demi-citron déjà pressé sur vos plats pour dégraisser (c’est plus propre qu’une léchouille de votre animal de compagnie, non ?).
  • Toujours laisser une grille au fond de l’évier, qui filtrera le solide du liquide.
  • Mettre les mains à la pâte et retirer les restes de nourriture.

Cela vous évitera de devoir explorer le siphon et autres recoins sombres de vos canalisations pendant un bon bout de temps !

Dans la salle de bains

Qui dit bouchon, dit aussi salle de bains… et surtout, sans accuser, quand il y a des filles à la maison. Il paraît qu’on perd 45 à 60 cheveux par jour, alors x 3 + cheveux longs, voilà le résultat. Petite feinte personnelle : un coup de peigne avant le shampouinage permettra d’enlever le plus gros. Après chaque douche, on retire les cheveux coincés et on les jette à la poubelle.

Les bouchons peuvent aussi se former à cause du savon, et ça, on n’y peut rien à part faire la grève du bain. Il faudra trouver des astuces simples pour retarder le moment fatidique.

De l’eau et autres astuces simples

Pour anticiper les tuyaux bouchés, vous pouvez tout simplement verser une bouilloire d’eau chaude de temps en temps dans votre évier ou lavabo. Pour les chanceux qui ont un jardin, déroulez le tuyau jusqu’à votre lavabo ou évier, et laissez couler pendant quelques minutes (ça marche aussi pour les toilettes).

Vous êtes un buveur inconditionnel de café ? Matin, midi et soir ? Réservez quelques cuillères de marc de café pour votre évier. En plus de décoller la graisse et la crasse collées aux tuyaux, il élimine les mauvaises odeurs. À utiliser avec modération et en petite quantité toutefois pour ne pas créer un bouchon (ce serait le comble).

Un déboucheur naturel fait maison

Même en faisant attention, dentifrice, savon et graisse s’accumulent et peuvent former un bouchon. On le voit quand l’eau s’écoule difficilement. Plutôt que d’acheter un déboucheur chimique, vous pouvez fabriquer votre propre produit naturel. À faire aussi en prévention tous les mois.

  1. Ajoutez du vinaigre blanc (une tasse, soit environ 1/4 d’une bouteille), bicarbonate de soude (une tasse, soit environ 200 g), sel (10 grosses cuillères) et citron (le jus d’un demi) dans un bol
  2. Mélangez et versez directement dans votre évier et/ou lavabo
  3. Laissez agir environ 20-30 minutes
  4. Versez un seau ou une bouilloire remplie d’eau chaude

Si vous n’avez pas encore investi dans le bicarbonate de soude (c’est le moment !), vous pouvez utiliser du soda à la place, par exemple une bouteille de coca. Et si ces astuces ne fonctionnent pas (peut-être à cause du passé mouvementé de votre évier), essayez d’enlever le bouchon avec une ventouse ou un furet, de nettoyer le siphon ou, en tout tout dernier recours, l’appel au plombier.