Gaz, induction ou vitrocéramique… impossible de décider laquelle est la mieux pour faire une poêlée de légumes, laisser mijoter un bon petit plat en sauce ou obtenir des crêpes parfaites. A vrai dire - location oblige - je n’ai pas eu le choix en héritant d’une plaque vitrocéramique et c’est tant mieux. Voici quelques astuces et produits naturels pour en prendre soin, la nettoyer et la protéger des rayures.

Les ustensiles indispensables

À toujours avoir à portée de main avant de commencer le travail :

  • Des gants en caoutchouc (indispensable pour préserver la jeunesse de vos mains)
  • Une cuillère en bois ou un grattoir spécial vitrocéramique (plus efficace) pour racler sans rayer
  • Une éponge non abrasive
  • Un chiffon microfibre ou un torchon sec pour bien sécher et éviter les odeurs d’humidité

Et pour finir, pour les ingrédients : vos meilleurs produits naturels.

Un soupçon de liquide vaisselle ou de vinaigre blanc

Laver sa plaque, c’est le premier réflexe après avoir cuisiné un bon plat de spaghettis sauce bolognaise (qu’est-ce que c’est bon, mais qu’est-ce que ça fait des dégâts !). Sur la plaque refroidie, passez une éponge imbibée de liquide vaisselle ou de vinaigre blanc, puis rincez à l’eau claire.

Notre conseil : le vinaigre, on l’utilise à toutes les sauces en ménage, alors pourquoi ne pas vraiment l’intégrer à la cuisine ? Avec un pulvérisateur (entonnoir + bol + manuel de DIY pour les nuls), il devient très facile à utiliser au quotidien.

Une pincée de bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est votre meilleur allié pour faire disparaître les taches de graisse brûlée tenaces, dans le four comme sur les plaques vitrocéramiques.

  1. Retirez les restes de votre préparation inspirée de Top Chef - éclaboussures et erreurs de touillage - à l’aide d’une spatule ou d’un grattoir adapté.
  2. Mélangez quelques cuillères de poudre à de l’eau dans un bol pour obtenir une pâte - plus ou moins épaisse selon l’efficacité voulue.
  3. Étalez-la sur votre plaque ou sur les taches.
  4. Frottez doucement avec une éponge non abrasive ou un chiffon microfibre.

Et voilà, vos plaques de cuisson brillent comme au premier jour !

Un nappage au savon noir

Mélange de potasse et d’huiles végétales, le savon noir est l’astuce de grand-mère pour donner un coup de boost à votre plaque vitrocéramique, tout en restant écolo. Vous aurez besoin de :

  • Quelques noisettes de savon noir - dans son format dur
  • Une éponge humide

Si les taches tenaces ne partent pas, mélangez-le à un peu de liquide vaisselle ou utilisez un produit plus fort sur les zones avec des saletés incrustées : le bicarbonate de soude ou un demi-citron si vous en avez utilisé pour votre préparation culinaire.

Rincez le tout.

Un glaçage à la pierre d’argile

La pierre d’argile, aussi pierre d’argent ou pierre blanche, c’est un peu le produit magique dans la cuisine - plans de travail, évier, appareils électroménagers et j’en passe. Vous pourrez l’utiliser aussi pour nettoyer vos plaques de cuisson. Son petit truc en plus : il dévoile ses propriétés brillantes et lustrantes après un rinçage et un séchage au chiffon microfibre !

L'ingrédient secret pour faire disparaître les rayures

Petit indice… vous en avez besoin chaque matin (normalement) après le petit-déjeuner.

Le dentifrice bien sûr ! Votre pâte à dents préférée aide aussi à effacer les rayures sur une plaque vitrocéramique, tout comme le bicarbonate. Frottez avec un chiffon microfibre en faisant de petits cercles, puis rincez.

Vous n’avez pas beaucoup d’espace dans la cuisine (je suis logée à la même enseigne) ? Ce n’est pas une excuse pour se servir des plaques de cuisson comme garde-manger à épices et placard de secours. Garder votre plaque libre de tout objet permettra d’éviter l’apparition de rayures.

Le travail fini, on n’oublie pas de nettoyer les plans de travail et les carreaux du mur en cas de méga projection de sauce tomate. Ça ferait vraiment tache à côté de votre plaque vitrocéramique étincelante.