La semaine dernière, je me suis rendu compte du manque de luminosité et de gaieté de ma salle de bains et ma cuisine. Quelques plantes (disons plutôt, une véritable forêt d’intérieur) et une ou deux bougies plus tard, le tour était joué ! Sauf que, la serpillère passée, les vitres nettoyées, moi complètement avachie sur le canapé et pas peu fière du travail accompli… je ne voyais plus qu’une seule chose. Les joints du carrelage, de vilaines taches sur mon sol tout propre.

Première chose avant de se (re)mettre au boulot. 1. Avalez un café. 2. Vérifiez s’il s’agit de saleté, de moisissure ou d’usure, car selon l’état, il faudra peut-être rénover. 3. Sinon, suivez ces quelques conseils.

1. Vinaigre blanc et liquide vaisselle : le combo parfait

On ne va pas se mentir, les solutions naturelles pour nettoyer les joints ne manquent pas. Mais le vinaigre blanc, c’est facile et puis, depuis le temps qu’on me le rabâche, j’en ai toujours à la maison. Sortez votre marmite de fée du logis et mélangez ce liquide presque sacré à quelques gouttes de liquide vaisselle. Armez-vous d’une brosse à dents (hop, on en profite pour enfin changer la sienne) et frottez les joints des sols et murs carrelés. Laissez agir avant de rincer.

2. Citron et sel : le cocktail tendance

Ça m’embête de puiser dans mon stock de citrons pour le ménage (je les gardais pour une soirée cocktails). Tant pis, si ça peut aider à redorer ma salle de bains, je les sacrifie. Pas besoin de beaucoup de vaisselle pour cette astuce. Écrasez un demi-citron sur du gros sel, puis passez le énergiquement sur les joints. Bon à savoir : votre agrume préféré sera aussi efficace mélangé à du bicarbonate de soude, sous forme de pâte à appliquer et frotter.

3. Savon noir et blanc de Meudon : les remèdes de grand-mère

Une préférence pour le total look noir ou blanc ? Peu importe, les deux vous aideront à nettoyer votre carrelage. Dilué à un seau d’eau tiède, une cuillère de savon noir - un mélange de potasse et d’huiles végétales - blanchit, nourrit et protège vos joints. Si vous avez un sol en pierre naturelle (une vieille maison… j’en rêve), ce produit est idéal car moins agressif.

Le blanc de Meudon est LE remède de grand-mère pour les joints noircis. On le mélange à un peu d’eau pour créer une pâte, on laisse agir et on frotte (pourquoi pas avec une brosse à dents électrique si le mal de bras se fait ressentir).

4. Pierre d’argile : un coup de baguette magique

Vous avez un pot de pierre d’argile caché dans vos tiroirs ? Alors, rien de plus simple. Humidifiez une éponge et passez la sur le produit. Puis, frottez les joints de votre carrelage avant de rincer à l’eau claire. Profitez-en pour laver l’ensemble du sol et séchez avec un chiffon microfibre pour un résultat brillant.

5. Nettoyeur vapeur : la solution écolo pour moins frotter

Si vraiment l’idée d’une après-midi par terre avec votre brosse à dents, votre loupe et vos protège-genoux ne vous enchante guère (comme je vous comprends), optez pour un nettoyeur vapeur muni d’une brosse spéciale joints. À utiliser avec modération toutefois pour ne pas risquer d'abîmer les joints à la longue.

Dernière astuce, peut-être la plus efficace : prenez soin de vos sols et murs carrelés en les nettoyant régulièrement avec de l’eau chaude et du vinaigre. Mon petit truc en plus pour la salle de bains, c’est d’avoir toujours une raclette à portée de main (mes invités pensent déjà que je suis maniaque, ce petit détail n’aide pas). Après chaque douche, on s’active et on la passe sur le mur et le sol carrelés pour enlever le surplus d’eau, puis on aère. C’en est fini du calcaire et du moisi !