7 conseils ludiques pour ranger la maison avec vos enfants, en s’amusant

Sarah Bertrand a testé plusieurs concepts de jeux-rangement qui motiveront vos enfants à vous aider, tout en apprenant de nouvelles choses.

Mis à jour

enfant habillé de fantôme avec drap blanc

De la chambre des enfants au salon, toute la maison est vite transformée en terrain de jeux pour nos chérubins. Voici quelques concepts de jeux-rangement qui motiveront vos enfants à vous aider, tout en apprenant de nouvelles choses. Mais avant d’attaquer le rangement, ces quelques règles seront vos alliées.

  • « Une place pour tout et tout à sa place », comme disait ma grand-mère. Facile à mémoriser, cet adage rappelle aux petits (comme aux grands) qu’une maison doit être bien tenue et rangée.
  • Prévoir le temps de rangement pour chaque activité. Par exemple, si l’enfant joue pendant 45 minutes, prévoir au moins 15 minutes pour ranger le tout. Votre enfant (et vous-même) sera ainsi plus zen et plus à même d’aider.
  • À la fin d’un défi, pas de récompense. Afin d’éviter une situation de chantage, récompensez votre chérubin par des commentaires positifs, célébrant sa bonne conduite et son fin sens de la décoration (sait-on jamais, ce sera peut-être une architecte ou un décorateur d’intérieur !)
Un conseil, laissez vos enfants ranger leurs propres affaires ! À partir d’un certain âge, les enfants/ados peuvent préférer leur propre système de rangement. Permettez-leur de ranger leur espace, selon leur propre organisation.

1. La course contre la montre

Muni(e) d’un chronomètre, vous avez 5 ou 10 minutes pour ranger le plus de choses possibles : « Le premier qui a rangé ses jouets a gagné ! » Cette astuce fonctionne bien juste avant une autre activité, telle que aller se promener ou le goûter.

En faisant appel à l’esprit d’équipe, vous pouvez également ranger une autre pièce, pendant que l’enfant range sa chambre.

2. Rangeons en chansons

Vous avez certainement déjà une playlist musicale pour vos séances de rangement. Eh oui ! La musique égaye aussi les chérubins, qui seront ravis de ranger la maison en chantant/dansant. La durée d’une chanson peut également être un repère temps, tel que le chronomètre. « La chanson est bientôt finie, il faut se dépêcher. »

3. En deux clichés : photos avant/après

Lors de votre prochaine séance de ménage, prenez (ou demandez à l’enfant de prendre) une photo en début et en fin de rangement. Tel le jeu des 7 erreurs, revoyez ensemble où ont été rangés les différents objets.

Afin de développer son sens de l’ordre, demandez à l’enfant de décrire son sentiment face à la pièce en désordre, et comment se sent-il/elle dans la pièce organisée. En général, on se sent mieux lorsque tout est à sa place.

4. Apprendre les couleurs ou l’alphabet

Succès certain auprès des plus jeunes, le rangement par couleur leur permet d’identifier correctement les coloris, tout en apprenant. Ça marche à tous les coups avec les légos, les crayons et les livres. Pour les aider, chaque section de la chambre peut avoir une couleur attribuée.

Tout aussi efficace que les couleurs, testez le rangement guidé par l’alphabet : demandez à l’enfant de ranger les objets commençant par la lettre A, puis B, et ainsi de suite… Ou dans le désordre, pour les défis plus avancés.

5. Des ustensiles à leur taille

Pour faire le ménage « comme les grands », vos petits acolytes peuvent aider avec leurs propres outils : dépoussiérer avec une vieille chaussette dotée d’un dessin au marker d’un chaton, passer l’aspirateur avec l’embout fin, ou encore utiliser le swiffer raccourci (sans la rallonge du milieu).

6. Jacques a dit…

Grand classique, qui marche à tous les coups. « Mets les livres sur le bureau. » Il manque un mot de passe… « Jacques a dit : range les jouets dans le bac. » Ça fonctionne !

7. Une mission spéciale pour un rôle tout aussi spécial

Aux yeux des enfants, chaque tâche peut être plutôt une mission extraordinaire. « Capitaine Planète, au secours de notre planète », expert en tri sélectif. « Indiana Jones (ou un autre aventurier), à la recherche de la chaussette rayée », lorsque l’une des deux socquettes disparaît après une lessive.

Publié à l'origine